webTV

Lecture

Lancement de la Chaire industrielle ANR TOPAZE

Lecture

Je dcouvre l'vnement "BATMAN" sur Fortnite ! (Pack Batman + Gotham City)

Lecture

Bio-based aerogels: new eco-friendly porous materials for thermal insulation and controlled release

Lecture

LE PIMENT LE PLUS FORT DU MONDE - 10? SI TU REUSSI - Micro Trottoir

Lecture

La chaire industrielle ANR DIGIMU

+ Toutes les vidéos

 

Offres d'emploi des personnels

_____________________________________________________________

RECRUTEMENT D’UN ASSISTANT DE RECHERCHE (TENURE TRACK)
EN DURABILITÉ ET FIABILITÉ DES STRUCTURES INDUSTRIELLES :
ENDOMMAGEMENTS DES INTERFACES ET DES CONTACTS


Établissement : MINES ParisTech (École Nationale Supérieure des Mines de Paris)
Affectation : Centre des Matériaux (CMAT) – MINES ParisTech/École des Mines de Paris ‐ ÉVRY (91).

 

Dans le cadre du développement de ses activités de recherche et d’enseignement dans le domaine de la durabilité et fiabilité des structures industrielles, MINES ParisTech, membre de PSL Université, ouvre un poste d’assistant de recherche au Centre des Matériaux.

Ouvert sous la forme d’un contrat à durée déterminée (durée initiale d’un an, renouvelable), ce poste s’adresse à un jeune chercheur (H/F) ayant le goût d’un travail multidisciplinaire à l’interface de la recherche fondamentale et du monde industriel. Le(la) candidat(e) retenu(e) aura l’opportunité de travailler en lien étroit avec les milieux économiques et participera aux travaux de recherche contractuelle de son équipe. Il(elle) disposera également de la possibilité de définir un sujet de thèse dès la première année de son séjour dans le Centre ; il(elle) sera appelé(e) à coencadrer cette thèse (dirigée par un membre confirmé du Centre disposant d’une Habilitation à Diriger des Recherches).

Ce poste a vocation à évoluer vers un emploi permanent d’enseignant‐chercheur à un horizon de 3 ans dans le cadre d’une procédure de Tenure Track. Les candidat(e)s pourront trouver une description de cette procédure sur le site de MINES ParisTech, à l’adresse :
http://www.mines‐paristech.fr/Ecole/Recrutement/Travailler‐a‐MINES‐ParisTech/

1. LA RECHERCHE DE MINES ParisTech

En cohérence avec son activité de formation, MINES ParisTech développe une activité de recherche qui couvre un champ de disciplines scientifiques très large. Les dix‐huit centres de recherche sont organisés en cinq départements : Sciences de la Terre et de l’Environnement, Energétique et Procédés, Mécanique et Matériaux, Mathématiques et Systèmes, et enfin Economie, Management et Société.

La recherche de MINES ParisTech vise à la fois l’excellence académique et l’impact socio‐économique. Ce modèle de recherche orientée est développé en interaction étroite avec le monde socio‐économique : entreprises du secteur privé ou public, mais aussi institutions et administrations publiques. MINES ParisTech est la première école en France par son volume de recherche sur contrats, portés par Armines, la fondation Mines ParisTech ou MINES ParisTech. Ce positionnement original a permis à l’Ecole d’étoffer ses équipes (par des recrutements d’enseignements‐chercheurs en contrat à durée indéterminée sur ressources propres via l’association de recherche contractuelle Armines), et lui permet de maintenir sur le long terme des plateformes expérimentales et numériques uniques et dont la qualité est reconnue par ses partenaires.

Cette capacité, de MINES ParisTech et des entreprises, à travailler ensemble sur des sujets scientifiques et industriels ambitieux est reconnue au niveau national et international.

2. LE CENTRE DES MATÉRIAUX

Le Centre des Matériaux situé à Evry (35 km au sud de Paris) est associé au CNRS (UMR 7633), emploie environ 175 personnes dont 35 enseignants‐chercheurs, 45 ITA, 85 doctorants, et 10 post‐doctorants. Ses domaines de recherche portent sur les comportements mécaniques des matériaux et leur modélisation ainsi que sur les procédés. Les études sont réalisées en étroite collaboration avec des partenaires industriels.

Le laboratoire souhaite renforcer son équipe d’enseignants‐chercheurs et recherche une personne capable de contribuer à des travaux sur l’endommagement des interfaces et des contacts en développant des activités de recherche en lien avec l’industrie et la recherche publique nationale et internationale.

Le(la) candidat(e) retenu(e) exercera des fonctions d'enseignement et de recherche dans le domaine du comportement des matériaux métalliques employés dans les structures industrielles dans le cadre d'études ayant pour objectif d'en assurer la durabilité et la fiabilité. Le(la) candidat(e) retenu(e) sera intégré(e) au sein du Pôle MEM et travaillera en collaboration avec les Pôles SIMS (simulation des matériaux et des structures) et GEM (genèse, évolution et emploi des microstructures) ainsi qu’avec les plateformes de caractérisation et de développement SESAMES, μMax.

DESCRIPTION DU PROFIL DE POSTE RECHERCHE
Recherche

Les structures industrielles telles que les réacteurs nucléaires, les pipelines, les centrales thermiques à « flamme », les aéronefs… peuvent être soumises à des chargements exceptionnels pour lesquels il convient d'assurer la sûreté de l'installation. Ces structures sont en outre conçues pour des durées très longues et il est nécessaire de prendre en compte le vieillissement des matériaux et l’endommagement des interfaces et des contacts (fatigue de contact, usure, fretting, fatigue, vieillissement thermique...) dans les analyses de sûreté. Le Centre des Matériaux contribue à cette démarche en partenariat étroit avec ses partenaires (EdF, Engie, GRTgaz, Framatome, CEA, AIRBUS, Total, ArcelorMittal, SAFRAN, Naval Group, Vallourec...).

Le(la) candidat(e) retenu(e) participera à ces études au sein du Pôle MEM en combinant essais mécaniques, observations des microstructures, développement de modèles de comportement et de méthodes pour le calcul de structure. Un aspect particulier portera sur l’étude et la modélisation de la durabilité des assemblages. L’objectif sera de développer des modèles multiphysiques permettant de formaliser la durée de vie des interfaces vis‐à‐vis des phénomènes de fatigue (fissuration : amorçage et propagation) mais aussi de l’usure (enlèvement de matière, usure des traitements de surface). Un aspect intéressant à développer portera sur le couplage de la modélisation des phénomènes (ex. usure versus fissuration). La mise en place de ces approches prédictives impliquera une forte interaction expérimentations‐simulations, la prise en compte des problématiques de gradients de contrainte, mais aussi une démarche multi‐échelle de façon à prédire, à partir d’essais mésoscopiques, la durée de vie des assemblages industriels. Le travail s'inscrira dans la démarche dite « Approche locale » développée au Centre des Matériaux.

Le(la) candidat(e) retenu(e) devra développer son propre programme de recherche créatif autour de ces thématiques, encadrer des doctorants, publier dans les meilleures revues et conférences internationales et contribuer au développement de l’activité de recherche partenariale du centre.

Enseignement

Le(la) candidat(e) retenu participera aux activités « Matériaux », dans les formations de troisième cycle auxquelles participe le Centre des Matériaux (formations doctorales, Mastère Spécialisé DMS ‐ Design des Matériaux et des Structures).
En deuxième cycle (Diplôme national de master, cycle Ingénieurs Civils), il (elle) participera aux enseignements de mécanique et de matériaux, et à l’encadrement d’élèves de MINES ParisTech dans le cadre de stages et projets divers pendant leur scolarité, comme par exemple le module « Métiers de l'ingénieur Généraliste (MIG), les trimestres recherche, ou les projets ingénierie.
Ses interventions sont prévues sous forme de cours magistraux, de TD et/ou par l’encadrement de projets et de stagiaires.

Spécificités du profil du candidat

Le poste s’adresse à un(e) chercheur(se) diplômé(e) d’une université ou d’une grande école, titulaire d’un doctorat en Science des Matériaux ou en Mécanique, et ayant abordé les problèmes de contact, d'endommagement, d’usure, de rupture/fissuration des matériaux. D’un profil expérimental, le(a) candidat(e) pourra être amené(e) à utiliser ou développer des outils de simulation numérique à partir de codes internes ou commerciaux (codes Zset, Abaqus...).
Une bonne connaissance des langages C++ et/ou Python sera un plus.

Compte tenu de la nature du poste, le (la) candidat(e) retenu(e) doit manifester de fortes dispositions pour les travaux pédagogiques et pour le relationnel en vue du montage de partenariats industriels et de collaborations internationales. Une expérience post‐doctorale dans un laboratoire de recherche différent de celui dans lequel il(elle) aura effectué son doctorat, et de préférence au sein d’une institution ou d’un laboratoire étranger est en outre souhaitée, de même que la pratique d’une ou plusieurs langues étrangères, en plus du français.

Le(la) candidat(e) devra avoir fait preuve d’une bonne capacité à travailler en équipe, afin de pouvoir développer ses activités de recherche en collaboration avec les équipes du CMAT ou d’autres laboratoires français et étrangers.

Les travaux que mènera le(la) candidat(e) retenu(e) entrant dans le cadre d'accords contractuels avec l'industrie et avec des instituts de recherche nationaux et internationaux, il(elle) devra assurer et développer des relations avec ces partenaires et être à terme capable de négocier le contenu scientifique, administratif et financier des contrats.

Le(la) candidat(e) devra posséder les qualités suivantes :

  • une excellente aptitude à la recherche, en particulier partenariale ;
  • une forte motivation pour l’enseignement et la formation ;
  • d’excellentes qualités relationnelles.

La maîtrise de la langue anglaise parlée et écrite est impérative.

3. DOSSIER DE CANDIDATURE

Le dossier de candidature comportera les éléments suivants :

  • une lettre de motivation, présentant le projet scientifique proposé,
  • un CV détaillé,
  • une liste des travaux et publications,
  • les rapports de thèse et de soutenance,
  • si possible trois lettres de recommandation qui nous seront adressées directement par des personnalités scientifiques ou industrielles choisies par le candidat. A défaut, le dossier comprendra au minimum les noms et coordonnées de trois personnalités scientifiques pouvant être sollicitées pour donner un avis sur les travaux du candidat et ses compétences.

Le dossier devra être adressé, au plus tard le 1er juin 2021, à l’adresse suivante :

Centre des Matériaux de l'École des Mines de Paris, B.P. 87, 91003 ÉVRY CEDEX
à l'attention du Directeur du Centre, M. J. CREPIN
et/ou par mél à : sandrine.laurent‐fontaine@mines‐paristech.fr

Les candidatures seront examinées par un jury comprenant aussi bien des représentants de l’École que des personnalités scientifiques extérieures. Les candidat(e)s retenu(e)s lors de la présélection des dossiers seront invité(e)s à présenter leur parcours, leurs travaux, ainsi que leur projet scientifique devant ce jury.

Pour plus d’information, les candidat(e)s pourront contacter la direction des ressources humaines de l’École, et/ou Sandrine Laurent‐Fontaine (Tél. 01 60 76 30 39 ‐ sandrine.laurent‐fontaine@mines‐paristech.fr).

Fiche de poste complète (pdf)

_____________________________________________________________

 

 

 

offre d'emploi enseignement recherche - MINES ParisTech
Partager

actualité

Michel Jeandin, directeur de recherche au Centre des Matériaux de MINES ParisTech, nous quitte pour une retraite bien méritée

Recherche Michel Jeandin, directeur de recherche au Centre des… Magicien de la matière et passionné par les…
> En savoir +

Femmes de science

Formation Femmes de science   Chercheuses confirmées, doctorantes ou élèves…
> En savoir +

Médaille de l'Académie de l'air & de l'espace 2020 pour Georges Cailletaud

Entreprise Médaille de l'Académie de l'air & de l'espace 2020… Georges Cailletaud, professeur MINES ParisTech s'est vu…
> En savoir +

Lutte contre la pandémie de coronavirus

Formation Lutte contre la pandémie de coronavirus Vous trouverez sur cette page les dernières consignes…
> En savoir +

Andreï Shvarts, prix HIRN 2020

Formation Andreï Shvarts, prix HIRN 2020 Le prix HIRN 2020 est attribué à…
> En savoir +

Le Rapport d'activité 2019 est en ligne

Formation Le Rapport d'activité 2019 est en ligne MINES ParisTech, établissement-composante…
> En savoir +

+ Toutes les actualités

Plan du site
Mentions légales efil.fr © 2014 MINES ParisTech